Pratiques de suivi et d’évaluation de l’égalité des chances dans le monde du travail au Luxembourg


Cet article résume la présentation faite par Pascale Marchal Grivaud au nom de la SOLEP dans le cadre du Forum International Francophone de l'Evaluation en décembre 2016.

Auteur: Pascale Marchal Griveaud

RÉSUMÉ

À travers son Plan d’action national de l’Egalité des femmes et des hommes, le Luxembourg a mis au coeur de ses priorités l’égalité des chances au travail. En presque dix ans le pays a réussi à réduire de 10,7% en 2006 à 5,4% en 2014 l’écart salarial entre les femmes et les hommes, pour les secteurs de l’industrie, la construction et les services (Eurostat). Cependant, l’écart de salaire moyen se maintient autour de 8,6% depuis plusieurs années. Malgré ce niveau bien en dessous de la moyenne européenne en matière d’inégalités salariales (16% pour l’UE28), le Luxembourg connaît d’autres importants défis (la participation des femmes dans les sphères de prise de décisions reste faible, les discriminations dans le traitement au travail persistent). Mais comment mesurer et suivre les politiques élaborées pour y faire face, tant au niveau de l’entreprise qu’au niveau de la fonction publique? 

La mise en place du programme d’Actions positives et de divers outils de mesure ont renforcé la capacité du ministère de l’Égalité des chances à suivre et évaluer l’intégration de principes d’égalité au travail. Nous proposons de vous les présenter, à travers  notamment des best practices d’égalité professionnelle d’organisations luxembourgeoises.

PLAN DE LA PRESENTATION

I. Introduction

II. Présentation du contexte du Luxembourg

a. Situation politique et légale

b. Données sur l’égalité au Luxembourg

c. Ce qu’en pensent les Luxembourgeois-es

III. Les actions et les outils à l’échelle nationale

a. MEGA

b. Actions +

c. Label ESR

d. Autres actions

IV. Exemples de bonnes pratiques d’évaluation dans des organisations

a. Au niveau national pour le ministère de l’Égalité des chances

b. Bonnes pratiques de filiales luxembourgeoises de grands groupes

c. Exemples d’autres entreprises

V. Conclusions et propositions d’actions


Lire le texte de la présentation dans son intégralité

Télécharger la présentation PowerPoint



FIFE 2.jpeg